Cerisiers Japonais . Diaporama

la légende dit que dieu lorsqu'il nous rend visite suite à nos prières, descend se cacher dans les bambous pour nous observer, puis se rend dans les bonsaïs et comtemple les cerisiers en fleurs.

Il existe au japon une coutume hanami littéralement, « regarder les fleurs »qui célèbre le sakura ou le cerisier en fleur ou le retour du printemps dans  l’émerveillement de l'âme aux aguets qui sort de sa chrysalide hiver.

 

Cette coutume traditionnelle japonaise  est le fait simple d'apprécier la beauté des fleurs, principalement les fleurs de cerisier, lorsqu'à partir de fin mars ou début avril, elles entrent en pleine floraison et de pique niquer en famille à,l'ombre odorante et douce de ces majestueux arbres.

 

Et une fëte Tanabata  ( « La septième nuit [du septième mois ») , fête japonaise des étoiles provenant des traditions O-Bon et de la fête des étoiles chinoise, Qīxī.

La fête a généralement lieu le 7 juillet ou le 7 août, et célèbre la rencontre d'Orihime Alpha Lyrae/Véga) et Hiko-boshi Alpha Aquilae/Altaïr).

La Voie lactée, une rivière d'étoiles qui traverse le ciel, sépare les deux amants, et il leur est permis de se rencontrer une fois l'an.

Ce jour particulier est le septième jour du septième mois lunaire du calendrier luni-solaire.

De nos jours, les Japonais célèbrent cette fête en portant le yukata et en décorant les feuilles de bambou.

Ils écrivent leurs souhaits, parfois sous forme de poèmes, sur un tanzaku et les accrochent sur les feuilles. On dit qu'Orihime et Hikoboshi feront que les vœux deviennent réalité. Après avoir été décoré, vers minuit ou le jour suivant l'arbre en bambou est jeté dans un fleuve ou brûlé pour que les vœux se réalisent.

 

Alors, aux rêveurs, promeneurs de la voie lactée, n'hésitez pas à cueillir les instants qui s'offre à vous dans la beauté des jardins et parcs en éveil  et à accrocher aux branches du bambou dans la période propice du 7 juillet ou le 7 août vos vœux au branches des bambous.....


Écrire commentaire

Commentaires: 0