La rencontre de Nyoman

Le hasard m’a fait faire une belle rencontre, 

Il y a quelques temps, 

La rencontre de Nyoman Buloc, 

Un artiste aux doigts de dentellière, qui possède l’or de ses ancêtres balinéens en lui 

Qui ne travaille que sur de l’ivoire végétal et sur des matières de récupérations. 

Il est un homme, 

Aux doigts habiles, 

Sculpteur, venu de ses racines ancestrales, 

Qui ouvre dés qu’il touche les matières une parenthèse particulière en chacune d’elles, 

Il sculpte, devrais je dire il brode des dentelles d’histoires, de visages, de boudhas éclairés, 

L’ivoire végétal s’y découvre , s’y habille de noblesse, 

Les bois des cerfs s’illuminent de sagesses millénaires, 

Il est un homme, 

Aux doigts habiles, 

Sculpteur, venu de ses racines ancestrales, 

Qui quand on le regarde travailler, semble ne faire qu’un avec la matière, 

Un tel ensemble, 

Finit par attirer le regard de celui qui voyage aux pays des beautés ouvragées, 

Dentelles de matière et entrelacs d’éclats doux  au toucher  qui nous arrête un moment, 

Il est un homme, Habile de ses mains, 

Créateur d’instants polis  et lumineux 

Sur lequel je vous propose de prendre un temps de plaisir et de partage, 

De partage car plus que les mots , les photos de son travail et quelques vidéos de lui vous  

Montreront mieux ces pépites d’ivoire travaillées qu’il tient entre ses mains. 

(Pour ceux que ça intéresse, ses pièces peuvent être acheter, elles ne sont pas excessives en prix et peuvent être l’occasion d’un cadeau de coeur). 

                                    http://komangberuk.fr/   

 

« Hommage à Nyoman » 

                 Marie san 

Écrire commentaire

Commentaires: 0